Passer de l’éclairage classique à l’éclairage écologique : comment procéder ?

L’éclairage écologique offre de multiples avantages d’ordre pratique et économique. Ce type d’éclairage privilégie la lumière naturelle et les ampoules économiques.

Privilégier l’éclairage naturel

Privilégier l’éclairage naturel facilite énormément le passage de l’éclairage classique à l’éclairage écologique. Cette première technique a ainsi pour objectif d’éclairer les espaces intérieurs d’une habitation avec la lumière du soleil. La meilleure façon d’optimiser l’entrée de la lumière naturelle en intérieur serait de multiplier les ouvertures, c’est-à-dire les fenêtres qui donnent directement sur l’extérieur, d’installer des puits de lumière, des portes-fenêtres et des panneaux à fibres optiques. L’utilisation de la lumière naturelle permettra ainsi de diminuer la consommation énergétique en éclairage de l’habitation.

Installer un conduit de lumière

Le conduit de lumière est une solution très pratique destinée à faire entrer la lumière naturelle à l’intérieur d’une habitation. Cette option est surtout recommandée pour les pièces qui manquent de lumière, et dans laquelle il est quasi impossible de faire installer des fenêtres ouvrant sur l’extérieur. Généralement fabriqué en aluminium, le conduit de lumière est un immense tube installé au centre d’une habitation. Il reflète ainsi la lumière au niveau des pièces sombres n’ayant pas d’accès à la lumière fournie par le soleil. Pour une répartition optimale de la lumière, il serait préférable d’équiper les parois du conduit de vitres réfléchissantes. En journée, une telle pièce sera donc éclairée par la lumière naturelle, et en soirée, cet éclairage sera assuré par un luminaire design de chez spot-lumiere-led.com.

Opter pour des lampes écologiques

Remplacer les lampes à incandescence classiques de chaque luminaire design intérieur par des modèles plus écologiques et moins énergivores est déjà un pas de fait vers l’éclairage écologique. Le choix se portera ainsi sur des lampes fluocompactes ou des lampes fonctionnant à la technologie LED, à la fois performantes et économiques. D’une durée de vie moyenne de 7 000 heures d’éclairage, la première catégorie de lampes se compose principalement de tube fluorescent consommant jusqu’à cinq fois moins d’énergie qu’une lampe à incandescence classique. Les lampes LED proposant jusqu’à 100 000 heures d’éclairage sont quant à elles fabriquées suivant un procédé d’assemblage de plusieurs diodes électroluminescentes qui produisent une lumière nettement plus intense que celle produite par les ampoules classiques.

recycling-31171_640